Progressivité ? Immédiateté ?

alain Brunache

Les dix commandements sont les premiers pas d'une initiation que la totalité donne à la partie. Si la partie est destinée à passer un stade supérieur de l'initiation, elle devra complètement laisser tomber les dix commandements. Si vous allez au 5eme étage, il est indispensable de laisser derrière vous les marches du 1er sous peine de vous agiter dans l'immobilisme. Il en est ainsi pour toutes les croyances. Au final elles seront lâchées et l'escalier débouchera sur un "rien" sans ticket pour le retour. Néanmoins, ici, tout de suite, quelle que soit la marche sur laquelle je suis, "rien" est déjà là et se donne à voir sans réserve, si les yeux du dépouillement, nécessaires à sa reconnaissance, sont ouverts.

Monter les marches ou ouvrir les yeux ne sont ni l'un ni l'autre du ressort de ma volonté. Seule la pensée peut faire croire qu'il est un moi autonome capable de maîtriser ces actions. Croire en la pensée est un temps de repos qui me fait dormir sur une marche, ainsi soit-il! Quand l’heure est venu, "moi" est vu pour ce qu'il est, une pensée. La confiance emplit alors l'espace libéré par l'illusion déchue du faire personnel. Les yeux s'ouvrent, les marches se montent et dans une volupté insondable, la partie réalise son absolue appartenance à la totalité.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0