Sans frontières ni contours

alain brunache

Habituellement je me prends pour quelqu'un.

Ma représentation de moi-même affirme que je suis une personne,

Indépendante,

                Autonome, 

                Distincte de mon environnement.

 

Quand je sors de mon agitation coutumière…

Quand je me pose tranquillement ici…

Quand ma représentation habituelle de moi-même et de mon environnement est lâchée…

Et que je regarde de façon immédiate et expérientielle ce que je suis,

Que vois-je ?

 

Mon regard est tourné vers l'intérieur et une peur peut se lever…

 

Un espace vide et vivant apparaît ! 

Ce « vide » est « moi ».

Je ne suis pas la personne que je crois être.

Ce « vide/moi » que je suis a deux yeux ouverts sur lui-même,

Et ouverts sur tout un monde de sensations, pensées et images en perpétuels mouvements.

 

A cet endroit, qui ne distingue ni intérieur ni extérieur,

« Moi » perd sa texture car « Je Suis » 

Sans frontières ni contours.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0