Pas d'extérieur

alain brunache

Je suis habitué à voir mon corps, mes sentiments et mes points de vue, comme étant "moi". 

Je suis habitué à voir les autres, la nature, les actes et opinions que je ne partage pas... comme n’étant pas moi.


Un jour, je réalise qu’il n'y a pas de distance entre ce que je ne cautionne pas et moi, ni entre les arbres que je regarde et ce qui en moi les perçoit.

Je réalise qu’il n’est pas d’extérieur et que tout, absolument tout n’est autre que moi.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0