Empathie

alain brunache

Quand il vous est donné de tolérer la présence de votre souffrance, celle-ci vous enseigne l'empathie et la compassion.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    kris (vendredi, 07 juin 2013 21:40)

    vous avez le don des phrases,
    vous êtes relié c'est vrai ,
    et cette vérité est la mienne en 2013 :

    l'unité (dieu) m'a aidé à ne pas avoir peur de ma souffrance,
    et j'ai su que si seulement je n'avais plus peur, j'étais sauvée !

    j'aurais la possibilité de voir clair ;

    "immense résumé, cette phrase ; magnifiquement écrit Merci

  • #2

    Brunache Alain (samedi, 08 juin 2013 09:38)

    Votre commentaire me fait très plaisir car parfois, quand j’écris, je crains que la mise en mots de mes représentations ne soit obscure pour les lecteurs. Ça me l’a fait particulièrement pour ce petit texte et je me ravis de savoir qu’il a eu un écho pour vous. En outre, le partage de votre expérience m'apparaît comme une confirmation des constatations que je fais concernant la souffrance.
    Merci…

  • #3

    kris (mardi, 11 juin 2013 20:12)

    quelle belle synchonicité ,
    vous m'avez aidé, en confirmation de mon travail sur la souffrance.

    pourquoi avons nous besoin de confirmation ?
    mais je crois que ce n'est pas le mot qui convient,
    on se demande toujours si on fait bien ,de...ceci de cela...

    moi même j'ai eu peur de plus de souffrance,
    mais votre mot , m'a confirmé que j'allais ver plus d'empathie et de compassion,
    alors j'ai continué mon travail, et j'ai laissé 3 jours...que le travail se fasse....

    le travail s'est très bien passé...
    et je vous en remercie,
    quelle gratitude, pour votre travail, vous m'en avez fait bénéficié,
    et par quel hasard me suis je trouvée , au bon moment, sur votre blog ?
    parce que nous sommes "un",,, et que nous nous laissons guidé par l'unité...
    j'appelle çà un "miracle"...
    merci à vous