Ainsi soit-il

alain brunache

J'aime à voir la symbolique de la crucifixion se dérouler concrètement et à mon insu dans les inconforts qu'il m'est donné de vivre.

Tout d'abord, la souffrance me fait perdre de vue l'éclatante  beauté de la vie.
"Père, pourquoi m'as-tu abandonné?"

Ensuite, au paroxysme de la douleur, quand ma totale impuissance devient une évidence, ça lâche prise en moi.
"Crucifixion"

Enfin, comme une conséquence du dépôt de mes armes, la naissance à un autre niveau de réalité.
"Ascension/résurrection"

Amen...

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Valou (vendredi, 12 juillet 2013 18:50)

    Merci pour ce regard éclairant