Jeu n°5

alain brunache

Jeu n°5 (à faire ou ne pas faire)

 

‘‘Là où je sais que j’existe’’

 

Allons’ y très lentement…

 

Voyez...

Là d'où je viens et là où je vais… est un premier plan.

Là où je suis où plus précisément "Là où je sais que j'existe"… est un second plan.

 

Voyez…

Le premier fait appel à la mémoire, l’interprétation, l’extrapolation, la prévision…, pas le second.

Le premier investit le temps, pas le second.

Le premier est agité, pas le second.

Le premier est pensé, pas le second.

 

Voyez...

La conscience est hypnotisée par le premier plan dans lequel elle est comme engluée. C'est un plan où règnent la division et l'exclusion.

Parfois la conscience se décolle du premier plan et se retrouve de fait dans le second. Ici, dans mon cœur simple, il est toujours place pour inclure.

 

Si ceci est obscur, trop conceptuel, je vous suggère de l'expérimenter tout de suite en vous centrant à l'endroit de "Là où je sais que j'existe"...

 

Si c’est encore obscur, recommencez tranquillement, pas par pas, depuis le début.

 

Si çela ne s’éclaircit pas, laissez pour aujourd’hui et revenez-y, posément, plus tard.

Écrire commentaire

Commentaires : 0