Qui porte?

alain brunache

La croyance collective m'enjoint à porter. 

Assimilée, je m'enjoins donc à porter !

Même la spiritualité m'enjoint à porter.

 

Sois sérieux, pratique, purifie...

Une longue liste d'injonctions, occupe la conscience,

Autour de la responsabilité de "moi".

 

Cependant, même si peu de place lui est accordé,

Un autre regard m’habite…, un autre niveau,

Niveau d’où émane une perception tellement différente…

 

Ici, je sais que l’unité fondamentale me vit,

Qu’elle n’attend après ma volonté,

Ni pour gérer mon monde, ni faire tourner le monde …

 

Mon œil puisse-t ‘il s’ouvrir,

Mon cœur s’adoucir et sentir,

‘‘Ce n’est pas moi qui fais…’’

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    marie-christine diet (dimanche, 08 septembre 2013 12:33)

    Je ne te remercierai jamais assez de mettre en mots ce que je ressens, et pense, croyances comprises puisqu'inéluctablement, elles existent pour mieux se transformer et ainsi appréhender le phénomène des illusions ; tout a une "raison" d'être, visiblement.
    Lorsque le coeur et l'esprit ne font qu'un, l'accès à l'Unité, l'Amour, est palpable, le sens devient une évidence.