A genoux

partage d'amis

‘‘Poème d’une amie’’

 

Comme une motte de glaise

pétrie par des mains aimantes

encore et encore et encore

Avec une infinie tendresse

 

J'observe ce qui se déploie

Des teintes apparaissent

jamais vues, jamais entendues

 

Je veux cette couleur

Je ne veux pas celle-là

Pourquoi choisir?

 

Devenir terre d'accueil

Tout embrasser!

Absolument tout

sans aucune discrimination

Accueillir, c'est le don

Se mettre à genoux

et tout embrasser

Dans cette totale humilité

il n'y a plus personne

Écrire commentaire

Commentaires : 0