Saveur d'absence

alain brunache

Moi, Alain, ai-je une existence propre?
Ou Alain est-il un objet vu par la conscience?

Avez-vous une existence propre?
Une histoire?
Des caractéristiques particulières?
Ou cet apparent "vous" n'est-il qu'une impression parmi d'autres flottant dans le vide de votre conscience?

À quel point suis-je accroché à ce moi forme?
Ai-je goût à me tourner vers l'absence en moi?
Ai-je goût à voir apparaître toute chose au milieu de nulle part?
Ai-je goût à voir les relations de cause à effet perdre leur signification?
Ai-je goût à un tel effondrement de mes représentations et perspectives que je laisse la vie décider du pas à poser seconde après seconde?
Ai-je goût à perdre croyances et savoirs et laisser le vivant m'inventer en chaque instant?
Ai-je goût à mourir maintenant..., maintenant... et maintenant?...

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    José (vendredi, 06 septembre 2013 14:52)

    Bonjour,
    J'aime votre blog que je consulte très régulièrement .
    José

  • #2

    Brunache Alain (vendredi, 06 septembre 2013 21:22)

    Très cher José,
    Votre message me fait un grand plaisir...
    Fraternellement,
    Alain