Disparition

alain brunache

En toute situation, "moi", perçu comme autonome, est vécu comme étant en relation avec des événements, choses et êtres vivants vécus comme "non-moi".

 

Quand dans l'apparente relation entre "moi" et "non-moi", il est consciemment et simultanément goûté l'apparent "moi" autonome et les objets apparemment autres que "moi", "moi" et "non-moi" s'annulent et disparaissent.

 

Les paires d’opposés telles que bien et mal, passé et futur, intérieur et extérieur… s’effacent également. 

 

Silence, vastitude et intemporalité prennent alors le pas sur la dualité "moi / non-moi" qui perd toute réalité.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0