Oh...

alain brunache

Ce qui est à découvrir est au-delà des mots. Au-delà de tout concept.
Le concept coule de la source mais n'est pas la source.
Même voir le silence qui contemple est en aval de la source.
Il n'est de mot ou de représentation pour la source.
Au mieux, dans l'éprouvé immédiat de ce qui est, puis-je avoir l'intuition de l'absence qui est source de tout.

"J'oublie tout,
Plus rien n'est vérité,
Tout a droit d'être,
Tout est à sa place,
Une indécente tolérance m'habite,
Je s'absente,
Le chaos prend place de la raison,
Oh..."

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    José (samedi, 28 septembre 2013 14:40)

    Merci pour ces quelques mots pointant directement vers mon absence...

    José

  • #2

    Brunache Alain (dimanche, 29 septembre 2013 12:57)

    Ouah, je me réjouis José...