Regard

alain brunache

Quand je regarde dehors, je me perds.
Je crois que l'extérieur existe,
Je crois que je suis distinct de ce qui est vu,
Je crois en ma propre limitation.

Quand je regarde ce qui voit, je me retrouve.
Je réalise qu'il n'est pas d'extérieur,
Je réalise qu'il n'est pas de différence entre les apparentes choses et mon essence,
Je réalise l'unité et la vastitude.

Il ne s'agit pas d'une mise à distance de la manifestation,
Il s'agit de "l'éprouvé" du sujet qui voit.

Écrire commentaire

Commentaires : 0