Humanité

alain brunache

Ma croyance en l’idéal fantasmé de ce que doit être une personne

adéquate est la raison de mon inaptitude à éprouver ma douceur naturelle. 

 

C'est dans la plus intime tolérance à l’égard de mon humanité, comprenant mes émotions et tout ce que je peux considérer comme mes insuffisances, que mon cœur s'attendrit.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0